La Bourse au Quotidien

[La Bourse au Quotidien] Séance des “4 sorcières” : l’inflation ne jouera pas les trouble-fêtes

Bon, les chiffres économiques US, à la veille de la séance des “4 sorcières”, cela émeut autant Wall Street que l’indice des marées en Tasmanie… mais gardons-les dans un coin de notre mémoire pour “après”, c’est-à-dire lundi prochain, avec l’entame de l’échéance avril (et oui, déjà), quand les opérateurs se retourneront pour évaluer le chemin parcouru depuis le 1er janvier.

En ce qui concerne le S&P500 (+0,1% à l’ouverture), l’indice tourne autour de +12,5%… et c’est la meilleure performance trimestrielle (toutes saisons confondues) depuis l’été 2009 (tandis que les taux longs testent des “plus bas” depuis 9 mois).

Cette modération des taux peut effectivement s’expliquer par une stabilité des prix à l’importation “hors énergie” au mois de février selon le Département du Travail.

Globalement, la hausse s’établit à +0,6% (hausse de 0,3% selon le consensus, les prix à l’importation aux États-Unis ont augmenté de 0,6% en février.

Symétriquement, les prix à l’exportation américains ont augmenté de 0,6% alors qu’ils n’étaient attendus qu’à +0,1% le mois dernier.

Le même Département américain du Travail annonce 6 000 nouveaux inscrits aux allocations chômage (à 229 000 au titre de la semaine close le 9 mars, chiffre un peu supérieur aux 225 000 inscriptions attendues.

Soyez le premier informé des dernières news de la Bourse au Quotidien directement dans votre boîte mail

L’article Séance des “4 sorcières” : l’inflation ne jouera pas les trouble-fêtes est apparu en premier sur La Bourse au Quotidien.

Cliquer pour lire la publication originale sur le site de l'auteur.

Télécharger l'Appli

La majorité des publications de ce site provient d'autres sites dont les contenus sont relayés. Leurs auteurs et les sources d'origine sont précisés à chaque fois. Par ailleurs, en continuant votre session, vous acceptez que nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur.Ok