La Bourse au Quotidien

[La Bourse au Quotidien] OPA : le principal catalyseur de 2019 sur les marchés actions ?

Des sanctions douanières US anti-chinoises sévères pour le secteur de l’électroménager
X
Nouvelle annonce

Je dois vous avouer que je n’avais pas de grande idée de sujet en tête pour cet article. Depuis une semaine presque jour pour jour et l’encaissement d’un nouveau gain sur le CAC40, force est en effet de constater que notre indice végète… S’il reflue effectivement sous les 4 850 points, on parle davantage de consolidation qu’autre chose à ce stade dans la région des 4 800 points.
Il est toutefois un vecteur de hausse potentiel pour les prochaines semaines et, plus largement, une thématique qui pourrait être déterminante cette année : les OPA. Lors de notre grand « conciliabule » de début d’année, mon collègue Eric Lewin avait estimé que ladite thématique, qu’il connaît bien et est en quelque sorte le cœur nucléaire de l’un de ses services (si vous souhaitez vous y abonner, c’est ici), était à surveiller comme le lait sur le feu et je suis d’accord avec lui.

Depuis quelques semaines, les opérations de croissance externe sont il est vrai légion. Dans les minières par exemple, après le rachat de Randgold Ressources par Barrick Gold en fin d’année dernière, Newmont Mining a jeté son dévolu sur GoldCorp en début de semaine.

Dans le secteur des biotechs, Bristol Myers Squibb vient de s’offrir Celgene pour la modique somme de 74 Mds$, tandis qu’Eli Lilly a acquis Loxo Oncology. S’agissant de cette branche actuellement en phase de consolidation, je me dois de souligner que certaines valorisations sont extrêmement basses actuellement sur la cote parisienne.

La tendance est à la consolidation !

A propos de l’Hexagone, CVC Capital Partners va prendre le contrôle du courtier en assurances April Group. De son côté, Tessi a fait l’objet d’une OPA par son actionnaire majoritaire, la famille Dentressangle.  Autres opérations intéressantes : Euronext a lancé le rachat de la Bourse d’Oslo et Eiffage s’est invité au capital de Getlink (ex-Eurotunnel) le mois dernier.

On le voit, le spectre est assez large et concerne de nombreux secteurs. Et pour ce qui me concerne, je vous soumets ici une liste de quelques dossiers que je surveille :

Fnac Darty (FR0011476928-FNAC), considérant que son actionnaire principal, le groupe allemand Ceconomy, avait envisagé une offre l’été dernier avant de se raviser, en raison de difficultés internes.

– Korian (FR0010386334-KORI) également. En effet, même si le gestionnaire de maisons de retraites avait démenti un projet de rachat l’an dernier des fonds d’investissement, je ne suis pas certain que les LNA Santé et autres Orpea ne chercheront pas à réduire leurs coûts pour maintenir leurs marges étant donné la visibilité et les tendances structurelles du secteur.

– Iliad (FR0004035913-ILD) et Altice (NL0011333752-ATC) me semblent eux aussi intéressants. Si Bouygues et surtout Orange me semblent davantage être des consolidateurs, je pense que le passage de quatre à trois opérateurs en France est inéluctable dans les toutes prochaines années (notamment vu les investissements à suivre dans le déploiement de la 5G).

– Concernant Coface (FR0010667147-COFA), l’aspect capitalistique est non négligeable avec le rachat d’Euler Hermès par Allianz dans le secteur il y a un an et l’intérêt d’un groupe chinois qui courant 2017 avait approché Natixis, actionnaire majoritaire à plus de 40% du groupe.

– La Scor (FR0010411983-SCR) enfin, car même si le groupe a refusé le projet de rachat de Covéa l’an dernier, je pense que l’histoire ne va pas s’arrêter là…

Quelques valeurs de taille inférieures me semblent également OPAbles, de Showroomprivé (avec Carrefour qui était entré au capital il y a presque un an jour pour jour, 10€ plus haut) à NRJ Group (qui, selon certaines rumeurs, aurait suscité les convoitises de Mediawan, le groupe audiovisuel de Xavier Niel, l’an dernier) en passant par MGI Digital Graphic (dont le premier actionnaire, le groupe japonais Konica, détient plus de 40%), McPhy Energy (EDF est entré au capital l’année passée) et Spie (qui étant donné l’éclatement de son capital et la valorisation actuelle pourrait bien susciter des convoitises).

En parlant de Spie, je viens d’encaisser une plus-value de 13% pour mes abonnés depuis l’achat réalisé le mois dernier et je vais probablement revenir sur ce dossier dans les semaines à venir. Tout comme je devrais me positionner sur d’autres parmi ceux que j’ai évoqués ci-dessus.

Si tout cela vous parle, vous savez où me trouver…

Soyez le premier informé des dernières news de la Bourse au Quotidien directement dans votre boîte mail

L’article OPA : le principal catalyseur de 2019 sur les marchés actions ? est apparu en premier sur La Bourse au Quotidien.

Cliquer pour lire la publication originale sur le site de l'auteur.

La majorité des publications de ce site provient d'autres sites dont les contenus sont relayés. Leurs auteurs et les sources d'origine sont précisés à chaque fois. Par ailleurs, en continuant votre session, vous acceptez que nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur.Ok

TAGS: Allianz, Altice, April Group, Barrick Gold, Bourse d’Oslo, BOUYGUES, Bristol-Myers Squibb, Cac 40, Carrefour, Ceconomy, Celgene, Coface, COvéa, CVC Capital Partners, Dentressangle, EDF, Eiffage, Eli Lilly, Euler Hermes, Euronext, Fnac Darty, FR0004035913-ILD, FR0010411983-SCR, FR0010667147-COFA, FR0011476928-FNAC, Getlink, GoldCorp, Iliad, IPO, OPA, opérations financières, Konica, KORIAN, La Bourse au Quotidien, LNA Santé, Loxo Oncology, McPhy Energy, Mediawan, MGI-Digital-Graphic, Natixis, Newmont Mining, NL0011333752-ATC, NRJ Group, Orange, ORPEA, Randgold Ressources, Scor, Showroomprivé, SPIE, tessi
[La Bourse au Quotidien] Les fonctionnaires de l’IRS ne bossent plus au frais des contribuables mais sans aucun frais pour les contribuables !
Fermer