La Bourse au Quotidien

[La Bourse au Quotidien] L’indice “PCE” et la mal-mesure de l’inflation par la Fed

L’indice “PCE” et la mal-mesure de l’inflation par la Fed
X
Nouvelle annonce

Nous devons faire amende honorable : nous pensions que la modération de l’inflation “PCE” (hors alimentation et énergie) aux Etats-Unis au mois de février résultait d’une inertie de 1 à 2 mois avant que la hausse du pétrole (passé de 53 à 62$ au mois de janvier) commence à impacter les coûts de production et par extension les prix imposés aux consommateurs.

Mais re-belote au mois de mars : le baril passe de 65 à 69$… et toujours rien… Le panier de la ménagère affiche imperturbablement un score de +1,6%, après +1,7% en février.

La dernière fois que la Fed a vu l’inflation tutoyer son objectif de +2% (en “PCE”), c’était en mars… 2018.

Bien sûr, dans le même temps, la hausse des carburants commence à faire grincer les dents des automobilistes passant à la pompe.

Et nous tenons peut-être là l’explication d’une hausse des dépenses des ménages US (+0,9% en mars contre 0,7% anticipé) qui excède nettement les prévisions.

PCE : Pour la Fed et la BCE, l’inflation n’existe pas

Soyez le premier informé des dernières news de la Bourse au Quotidien directement dans votre boîte mail

L’article L’indice “PCE” et la mal-mesure de l’inflation par la Fed est apparu en premier sur La Bourse au Quotidien.

Cliquer pour lire la publication originale sur le site de l'auteur.

La majorité des publications de ce site provient d'autres sites dont les contenus sont relayés. Leurs auteurs et les sources d'origine sont précisés à chaque fois. Par ailleurs, en continuant votre session, vous acceptez que nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur.Ok

TAGS: États-Unis, FED, inflation, La Bourse au Quotidien, Statistiques et données macro
[La Bourse au Quotidien] Etats-Unis : la croissance sauvée par l’effet “moins on gagne plus on dépense”
Fermer