La Bourse au Quotidien

[La Bourse au Quotidien] Dégradations en série pour Apple avant les trimestriels

Dégradations en série pour Apple avant les trimestriels
X
Nouvelle annonce

Alors qu’Apple (US0378331005-AAPL) s’apprête à annoncer ses résultats trimestriels le 30 avril, les analystes financiers ont multiplié les révisions à la baisse pour la firme à la pomme. Rien que la semaine dernière, c’était au tour d’HSBC (GB0005405286 – HSB)  et de New Street Research de passer à la vente ou du moins à « opinion négative », tandis que Credit Suisse (CH0012138530 – CSGN) adoptait une recommandation « neutre ».

Pour résumer les principaux arguments de leurs analyses, nous assistons à un ralentissement ou du moins un plafonnement des ventes de matériel. On a par exemple vu Apple procéder à des opérations de réduction de prix ciblées sur certaines gammes d’Iphone dans plusieurs pays, ce qui fait penser que les objectifs de vente peinent à être atteints. La société parie sur les services pour venir en renfort en proposant des nouvelles gammes (streaming vidéo, abonnement de presse numérique, jeux vidéo), mais celles-ci ne seront pas disponibles avant plusieurs mois.

Si je me penche sur le cas d’Apple aujourd’hui, c’est pour deux raisons essentielles.

La première étant que la firme se trouve dans une configuration technique difficile. Cela sera l’objet de mon plan de trade ci-dessous. 

La seconde concerne l’ensemble du marché, même si l’on ne s’intéresse pas à l’action Apple. Car le poids de la société dans les indices est tel que si elle trébuche, des dégâts collatéraux sont à prévoir, Apple « pesant » à elle seule plus de 10% du Nasdaq100 par exemple.

Soyez à l’affût de tout signal baissier

Ceci étant dit, voici à quoi ressemble la configuration technique d’Apple en ce moment.

Graphiquement, Apple est en train de faire un pull back sur l’ancien support de sa tendance haussière (segment oblique vert). Cette ligne de tendance a été (brutalement) cassée et est devenue résistance (continuation du segment, mais en rouge). Il s’agit donc d’une zone de résistance potentielle

graphe Apple
Cliquez sur l’image pour l’agrandir

À ceci se rajoute une autre zone de résistance – horizontale celle-là (résistance intermédiaire « R-I » sur le graphe).

Et comme ces deux résistances potentielles se regroupent, nous devrons surveiller tout signal baissier intervenant dans cette zone (pastille orange) car dans ce cas, nous serons en présence d’une configuration classique précédant une consolidation.

Au niveau technique justement la situation est tendue. Prenez par exemple un indicateur d’inertie comme le Stochastic Momentum Index : Il est en zone de surachat fort(pastille orange) au moment même où les résistances graphiques sont en train d’être testées. 

La conclusion est simple : en cas de signal négatif stochastique, le premier objectif de consolidation se trouve sur les 180$ « O1 » sur le graphe. 

Mais l’objectif raisonnable pour une impulsion baissière sur une unité de temps comme ici l’hebdomadaire serait un retour sur le support « S », niveau qui se trouve renforcé par l’arrivée de la moyenne mobile 150 périodes (MM150 en bleu pointillé). Soit quand même un potentiel de baisse de l’ordre de 20%.

De quoi donner quelques légères crispations nerveuses au Nasdaq100 – pour n’en citer qu’un….

En vous souhaitant une excellente semaine,

Gilles

Apple: l’effet “streaming” s’essouffle avant la présentation officielle

Soyez le premier informé des dernières news de la Bourse au Quotidien directement dans votre boîte mail

L’article Dégradations en série pour Apple avant les trimestriels est apparu en premier sur La Bourse au Quotidien.

Cliquer pour lire la publication originale sur le site de l'auteur.

La majorité des publications de ce site provient d'autres sites dont les contenus sont relayés. Leurs auteurs et les sources d'origine sont précisés à chaque fois. Par ailleurs, en continuant votre session, vous acceptez que nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur.Ok

TAGS: action Apple, Actions, Amazon, Big caps, Crédit Suisse, HSBC, Indices, sociétés et marchés, La Bourse au Quotidien, Microsoft Corp, Nasdaq
[La Bourse au Quotidien] L’”UMich”, un indice de confiance qui ne colle pas avec le rally de Wall Street.
Fermer