La Bourse au Quotidien

[La Bourse au Quotidien] Attention, les indices américains et le CAC40 reviennent sur des zones clefs !

Attention, les indices américains et le CAC40 reviennent sur des zones clefs !
X
Nouvelle annonce

Vendredi dernier, à l’occasion de mon dernier point hebdomadaire consacré au CAC40, je vous donnais rendez-vous aujourd’hui pour un passage en revue des configurations assez scabreuses de quelques-uns des principaux indices mondiaux.

Vous constaterez qu’il s’agit d’une approche purement graphique, du même tonneau en fait que celle que je vous proposais en tout début d’année.

Les marchés piquaient alors du nez et arrivaient simultanément, en peloton serré, sur des zones formées par de multiples supports. Ce qui permettait alors d’attirer notre attention sur ces zones clés susceptibles de bloquer la dynamique baissière de l’époque et d’occasionner un rebond. Vous connaissez la suite…

Aujourd’hui, c’est peu ou prou la même logique et la même approche que je vous propose, mais vu de l’autre côté de la médaille dans la mesure où nombreux indices sont désormais positionnés sur des zones de résistances multiples.

Cette fois encore, nous nous garderons d’anticiper et nous bornerons à regarder la réaction des cours sur ces zones de résistances majeures. En cas de signal négatif, nous saurons alors que les résistances font leur office et nous en tirerons les conclusions qui s’imposent concernant la mise en place d’une consolidation probable.

Pour l’heure, nous entrons dans l’une des dernières semaines durant laquelle les publications des trimestriels des sociétés américaines se succèderont à un rythme soutenu. Ce sera plus calme ensuite et sans doute les indices seront-ils « tenus », jusqu’à ce que les analystes puissent tirer une synthèse globale de ces résultats.
De l’autre côté de l’Atlantique, les graphiques parlent d’eux-mêmes, et de toute façon les configurations montrent systématiquement des doubles ou des triples tops potentiels sur des niveaux de résistances qui correspondent de surcroît à des plus hauts historiques.

Logiquement, pour pouvoir franchir de tels obstacles, il faudrait que les marchés s’appuient sur un nouveau relai. Un « prétexte » qui leur sera difficile à trouver du côté des perspectives économiques, mais ces dernières pourraient justement inciter les banques centrales à intervenir pour une nouvelle fois soutenir artificiellement les marchés.

Le Dow Jones et le S&P500 testent leurs plus hauts historiques

Dans le détail, le Dow Jones teste pour la troisième fois son plus haut historique, lequel correspond à la résistance horizontale « R » en rouge.

Cliquez sur l’image pour l’agrandir

L’ancien support de tendance haussière (l’oblique verte) a été cassé et ce segment est devenu résistance (continuation en rouge). Il correspond à l’arrivée (la pastille orange) sur la zone de résistance historique « R ».

Bref, nous sommes bien ici sur une zone « clé » de résistances de long terme.

De son côté, le S&P500 teste lui aussi ses plus hauts historiques, soit la zone de résistance horizontal « R » ci-dessous située vers 2 900 / 2 950 points, avec étant donné la volatilité une possible extension sur les 3 000 points (les algorithmes aiment bien les chiffres ronds), ce qui correspond à une marge de l’ordre de 2%.

Cours du S&P500
Cliquez sur l’image pour l’agrandir

Dans son cas également, il faudra en quelque sorte trouver du carburant, mais comme pour tous les autres indices, attention ! Vu qu’il est ici question de plus hauts historiques, il faudra également, pour qu’un signal de dépassement soit fiable et valide, un « consensus » de marché, c’est-à-dire un volume d’acheteurs suffisant et qui démontre une réelle détermination.

Et en cas de dépassement sur des volumes en contraction, il conviendra de prendre garde au faux signal qui serait alors assimilable à un « break out fail en formation », c’est-à-dire un piège à « bulls ».

Même constat du côté des valeurs technologiques et donc du Nasdaq. Ici, une zone de résistance est atteinte vers les 8 000 points, mais il va sans doute falloir attendre que les reste des mastodontes du secteur aient publié (comme Apple) pour que l’indice puisse intégrer et « digérer » le plus gros des publications de ce premier trimestre. Reste que si signal il y a, il est sans doute pour bientôt.

Cours du Nasdaq Cliquez sur l’image pour l’agrandir

Le CAC GR est lui aussi dans une zone dangereuse

Pour résumer, les trois principaux indices américains sont donc en formation serrée en train de tester des zones de résistance « clefs ». Cependant, les plus hauts sont également très proches – tout comme les élections européennes d’ailleurs – pour le CAC40 et le CACGR. Ce dernier, qui pour rappel intègre le versement des dividendes dans son calcul, est lui aussi toujours dans la zone de résistance correspondant à ses plus hauts historiques, même si ces derniers ont été légèrement dépassés ces derniers jours.

D’une façon générale, nous sommes toujours en zone dangereuse car le CAC, au même titre que pléthore d’indices européens, a un comportement moutonnier par rapport aux indices américains. De fait, si ces derniers devaient finir par plier, tout le monde rentrera à l’étable par effet de contagion.
Cours du Nasdaq
Cliquez sur l’image pour l’agrandir

Voilà pour « the big picture » !

Comme à l’accoutumée, on se gardera donc de jouer les prophètes, mais comme toujours si un signal technique intervient sur une zone de résistance majeure, celui-ci sera bien plus important que les autres à partir du moment où il apparaîtra sur une « zone clef ».

En début d’année, nous avons eu ce genre de signal sur des zones clés de support. Vigilance donc.

En espérant que cette petite mise en perspective vous sera utile. Pour ma part, je la surveille avec la plus grande attention.

Soyez le premier informé des dernières news de la Bourse au Quotidien directement dans votre boîte mail

L’article Attention, les indices américains et le CAC40 reviennent sur des zones clefs ! est apparu en premier sur La Bourse au Quotidien.

Cliquer pour lire la publication originale sur le site de l'auteur.

La majorité des publications de ce site provient d'autres sites dont les contenus sont relayés. Leurs auteurs et les sources d'origine sont précisés à chaque fois. Par ailleurs, en continuant votre session, vous acceptez que nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur.Ok

TAGS: Cac 40, CAC40 GR, Dow Jones, Indices, sociétés et marchés, La Bourse au Quotidien, Nasdaq, S&P 500
[La Bourse au Quotidien] CAC40 : un statu quo lassant !
Fermer