Le Magazine de L'afrique

[Le Magazine de L'afrique] Tchad : La Banque mondiale et l’UE en renfort

Microfinance: les ambitions de la faitière des caisses populaires
X
Nouvelle annonce

Le Groupe de la Banque mondiale s’est engagé à débloquer 1,1 milliard $, soit près de 600 milliards de F.CFA, au cours des trois prochaines années, pour aider le Tchad à mettre en œuvre son Plan national de développement (PND) 2017-2021. Tandis que l’Union européenne de son côté renforce son aide à Ndjaména en affirmant qu’ « entre 2017 et 2021, nous mobiliserons  925 millions d’euros« .

Par Gérard Choisnet

Cette enveloppe comprend un appui de 1 milliard $ de l’IDA, le fonds de la Banque mondiale pour les pays les plus pauvres, et 100 millions $ de la Société financière internationale (IFC), filiale dédiée au secteur privé.

La Banque mondiale engage 1,1 milliard $ pour le PND

L’annonce a été faite par Soukeyna Kane, directrice des opérations de la Banque mondiale pour le Tchad, le Mali, le Niger et la Guinée, et Dimitris Tsitsiragos, vice-président d’IFC pour les nouveaux investissements, lors de la Table ronde des partenaires au développement organisée à Paris.

Au cours de cette table ronde, les autorités tchadiennes sont parvenues à mobiliser un montant total de 20 milliards $ dont près de 14 milliards $ émanant du secteur privé.

Le gouvernement et la Banque mondiale sont convenus d’un programme de réformes structurelles majeures visant à promouvoir la croissance et diversification de l’économie tchadienne. Ces réformes s’articulent autour de quatre piliers : l’amélioration de la gestion des ressources publiques et de l’exécution du budget ; le renforcement de la transparence du secteur pétrolier ; la promotion de la diversification économique au travers d’une performance accrue de certains secteurs clés comme l’agriculture et l’élevage; et le renforcement de la protection sociale des populations pauvres et vulnérables.

Dans le cadre du nouveau cycle IDA 18, les engagements financiers de la Banque mondiale au Tchad vont plus que tripler, passant de 100 millions à 360 millions $. Des ressources additionnelles pour les réfugiés, l’intégration régionale et le développement du secteur privé seront également mobilisées pour un montant équivalent, le total des ressources s’élevant ainsi à 700 millions $. Ces ressources additionnelles viendront en complément d’un portefeuille de projets existants déjà important représentant un financement total pays de 300 millions $.

L’Union européenne renforce son appui

Le commissaire européen en charge de la coopération internationale et du développement, Neven Mimica, a annoncé un renforcement considérable de l’aide européenne au Tchad lors de la Table ronde des bailleurs pour le financement du Plan national de développement 2017-2021 organisée à Paris. 

« Le Tchad est engagé dans une lutte contre la montre pour faire face aux multiples défis qui se présentent à lui. L’Union européenne continuera à mobiliser tous ses instruments pour l’y aider. Entre 2017 et 2021, nous mobiliserons ainsi 925 millions d’euros. J’appelle l’ensemble de nos partenaires à être à la hauteur des enjeux et à renforcer leur soutien au Tchad », a déclaré Neven Mimica.

Le soutien européen annoncé comprend des appuis à des secteurs essentiels tels que la nutrition, la sécurité alimentaire et la résilience, l’agriculture durable, mais aussi la gouvernance démocratique, la sécurité, la promotion de l’État de droit, l’emploi et la formation professionnelle.

En marge de la Table ronde, le commissaire Neven Mimica et le ministre du Plan Nguéto Tiraïna Yambaye ont procédé à la signature de deux nouveaux programmes pour un montant de 176 millions d’euros, dont la mise en œuvre pourra débuter immédiatement. Ce financement vise à renforcer la sécurité alimentaire et nutritionnelle (156 millions d’euros) et à améliorer la sécurité intérieure du pays (20 millions d’euros).

Le commissaire européen a également annoncé le décaissement d’appui budgétaire imminent de 19 millions d’euros au titre du programme d’appui à la consolidation de l’État.

The post Tchad : La Banque mondiale et l’UE en renfort appeared first on Le magazine de l'Afrique.

Cliquer pour lire la publication originale sur le site de l'auteur.

X
Nouvelle annonce

La majorité des publications de ce site provient d'autres sites dont les contenus sont relayés. Leurs auteurs et les sources d'origine sont précisés à chaque fois. Par ailleurs, en continuant votre session, vous acceptez que nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur.Ok

TAGS: Afrique centrale, aide, Banque mondiale, coopération, Le Magazine de L'afrique, Mardi 20 mars 2018, N’Djamena, Par Gérard Choisnet, Tchad
[Le Magazine de L'afrique] Boungou : Première coulée d’or au 3è trimestre 2018
Fermer