Le Magazine de L'afrique

[Le Magazine de L'afrique] Côte d’Ivoire : Le PDCI et le RDR disparaissent définitivement

X
Nouvelle annonce

Ils sont au total six partis politiques dont les leaders, entre autres, le chef de l’Etat Alassane Ouattara, l’ancien président Henri Konan Bédié, ont signé ce document qualifié de historique…

Par JO

…et qui donne naissance à un grand mouvement politique appelé Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP). Conséquence le Rassemblement des Républicains (RDR, au pouvoir) et le Parti démocratique de Côte d’Ivoire (majorité présidentielle) disparaissent avec les autres formations co-signataires du paysage politique ivoirien. 

La fusion-absorption est-elle une panacée dans la Côte d’Ivoire plurielle d’aujourd’hui ? Les militants de ces six formations politiques ne semblent pas partager le même avis. Ouattara et Bédié ont tranché. Reste désormais à scruter l’horizon…

A l’échelle de la Côte d’Ivoire, cette nouvelle est un vrai chamboulement politique, à commencer par le PDCI-RDA (Parti démocratique de Côte d’Ivoire – Rassemblement démocratique africain) notamment. Car l’histoire de ce parti se confond aussi avec celle de la Côte d’Ivoire moderne. Cette formation politique créée par feu Félix Houphouët-Boigny (1905-1993) a quasiment formé toute la classe politique actuelle.

Un coup dur donc pour les nostalgiques de l’identité « originelle » du PDCI-RDA, qui avec cet accord tourne tout un pan de l’histoire politique ivoirienne. Ensuite le Rassemblement des Républicains (RDR, au pouvoir de Alassane Ouattara).

Né dans les années 90 à la suite d’un profond désaccord avec le PDCI-RDA, le RDR a incarné pendant longtemps le combat des Ivoiriens rejetés du fait de leur bi-nationalité. Il incarnait aussi le bouclier contre les injustices faites aux « Ivoiriens circonstanciels », par les « Ivoiriens de souches multiséculaires ». Là aussi, c’est une vraie histoire et un vrai parcours politiques qui disparaissent avec le nouvel Accord créant le RHDP.

La fusion-absorption est-elle une panacée dans la Côte d’Ivoire plurielle d’aujourd’hui ? Les militants de ces six formations politiques ne semblent pas partager le même avis. Ouattara et Bédié ont tranché. Reste désormais à scruter l’horizon…

Ci-dessous l’Accord politique en intégralité rendu public le lundi 16 avril 2018

Accord politique pour la création d’un parti unifie dénommé Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la paix – RHDP

La Côte d’Ivoire, notre pays, a connu plus de trois décennies de paix et de développement sous la conduite éclairée du « Père-fondateur », le président Félix Houphouët-Boigny, soutenu par son parti, le PDCI-RDA. Le 7 décembre 1993, le président Félix Houphouët-Boigny nous a quittés pour l’éternité.

Un coup dur donc pour les nostalgiques de l’identité « originelle » du PDCI-RDA, qui avec cet accord tourne tout un pan de l’histoire politique ivoirienne. Ensuite le Rassemblement des Républicains (RDR, au pouvoir de Alassane Ouattara).

Né dans les années 90 à la suite d’un profond désaccord avec le PDCI-RDA, le RDR a incarné pendant longtemps le combat des Ivoiriens rejetés du fait de leur bi-nationalité. Il incarnait aussi le bouclier contre les injustices faites aux « Ivoiriens circonstanciels », par les « Ivoiriens de souches multiséculaires ». Là aussi, c’est une vraie histoire et un vrai parcours politiques qui disparaissent avec le nouvel Accord créant le RHDP.

Ce départ du président Félix Houphouët-Boigny a plongé le pays dans un profond désarroi. Ouvert la voie à des interrogations et à des incertitudes quant à son avenir. Le pays traverse alors une période difficile créée par les conflits d’intérêt et de divergence sur l’exercice du pouvoir d’Etat.

Ces difficultés conduisent au premier coup d’Etat de notre histoire et engendrent une crise militaro-politique en 2000.

Pendant une longue période, le pays connaît une longue éclipse marquée par une quasi-anomie de l’Etat.

La recherche de solution conduit à la signature à Paris, le 18 mai 2005, de la plateforme du Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et pour la paix (RHDP) par les leaders des partis politiques se réclamant de la philosophie politique du président Félix Houphouët-Boigny pour préserver son œuvre : la Côte d’Ivoire.

Les succès politiques enregistrés par le RHDP en 2010 et en 2015 ont convaincu ses responsables de la nécessité de transformer cette alliance, groupement de partis politiques, en un parti politique unifié regroupant ceux et celles qui partagent les idéaux de l’Houphouëtisme.

L’Houphouëtisme englobe la pensée, l’œuvre l’action politique du président Félix Houphouët-Boigny.

C’est un système cohérent d’idées et de choix qui ont servi de boussole à son entreprise d’édification de la Nation ivoirienne et à la conduite des affaires de l’Etat, au plan national et international.

Ont signé : Brahima Soro pour l’UPCI. Pr Joseph Seka Seka pour le PIT. Siaka Ouattara pour le MFA. Mabri Toikeuse pour l’UDPCI. Henri Konan Bédié pour le PDCI-RDA. Alassane Ouattara pour le RDR.

Imprégné et instruit des réalités ivoiriennes et africaines, le président Félix Houphouët-Boigny s’est toujours référé aux vertus de la paix, de la tolérance et du dialogue et de la recherche du compromis, etc., dans la gestion des affaires de l’Etat et de l’Homme.

Il a choisi d’être en toute circonstance l’apôtre de la paix. « La paix n’est pas un mot c’est un comportement », disait-il.

Pour donner corps à son rêve d’une Côte d’Ivoire debout, il a placé la conduite de la Nation sous le signe de l’Union, la discipline et le travail.

Par le présent Accord politique, les partis politiques membres du RHDP proclament solennellement leur volonté de créer un nouveau parti politique pour, ensemble, dans l’union retrouvée, servir et continuer à bâtir la Côte d’Ivoire, en lui permettant de renouer avec la stabilité politique, la paix sociale, et le développement économique en vue de l’épanouissement du peuple ivoirien et des générations futures.

Le parti politique unifié s’appellera le « Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et pour la paix – Rhdp », pour marquer leur fidélité à Houphouët-Boigny et aux idéaux de l’Houphouëstisme.

Les partis membres, qui adhèrent à cet accord politique, s’engagent à prendre toutes les dispositions utiles et souveraines pour assurer la réussite de cette grande ambition.

Ils s’engagent également à conduire la démocratie et toutes les élections à venir en RHDP dans un esprit de solidarité, de sérénité, de non-violence et de transparence. Ce faisant, les partis membres du RHDP assument leur responsabilité devant l’histoire.

Passer, en effet, de leurs différents partis au RHDP, c’est faire fructifier l’héritage à eux légués par Félix Houphouët-Boigny.

Les partis membres du RHDP, parti unifié, invitent leurs militants, militantes et sympathisants à soutenir cette décision, gage de stabilité politique et de paix sociale, et les exhortent à « consolider le RHDP qui nous vivifie, qui nous enrichit, qui protège le pays d’Houphouët-Boigny et qui est le seul capable de nous éviter d’autres mésaventures ».

Ont signé : Brahima Soro pour l’UPCI. Pr Joseph Seka Seka pour le PIT. Siaka Ouattara pour le MFA. Mabri Toikeuse pour l’UDPCI. Henri Konan Bédié pour le PDCI-RDA. Alassane Ouattara pour le RDR.

The post Côte d’Ivoire : Le PDCI et le RDR disparaissent définitivement appeared first on Le magazine de l'Afrique.

Cliquer pour lire la publication originale sur le site de l'auteur.

X
Nouvelle annonce
X
Nouvelle annonce

La majorité des publications de ce site provient d'autres sites dont les contenus sont relayés. Leurs auteurs et les sources d'origine sont précisés à chaque fois. Par ailleurs, en continuant votre session, vous acceptez que nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur.Ok

TAGS: Abidjan, Afrique de l'Ouest, Alassane Ouattara, CÔTE D'IVOIRE, Henri Konan Bédié, Le Magazine de L'afrique, Mardi 17 avril 2018, Par JO, Parti politique, POLITIQUE
[Le matinal] Coalition pour la défense de la démocratie:Gilles Gohy dénonce la jalousie et la vengeance de Soglo et Yayi
Fermer