La Nation

[La Nation] Protection des ressortissants béninois à l’étranger: Les ministres Djogbénou et Agbénonci rassurent

X
Nouvelle annonce
Les ministres Djogbénou et Agbénonci rassurent

Le gouvernement est déterminé à veiller sur tous les ressortissants béninois à l’étranger. Cette assurance a été réaffirmée, ce jeudi 12 avril à l’Assemblée nationale, d’abord par le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Aurélien

Agbénonci puis par son collègue en charge de la Justice, Me Joseph Djogbénou. Ce dernier est revenu sur cette préoccupation, lors d’un point de presse qu’il a animé au palais des Gouverneurs, quelques instants après la séance plénière.
En fait, tout est partie de deux questions d’actualité dont l’une porte sur la situation des
Béninois expulsés du territoire algérien et l’autre sur le mutisme du gouvernement face à la situation des migrants d’Afrique subsaharienne en Libye où des Béninois seraient passés de vie à trépas. Les deux questions d’interpellation du gouvernement ont été posées respectivement par les députés Bida Nouhoum Youssoufou et Guy Mitokpè.
Le ministre Joseph Djogbénou s’est inscrit en faux contre toutes ces allégations surtout celle faisant état de ce que le gouvernement n’aurait pas condamné la traite des personnes décédées en Lybie. Selon lui, ni l’ambassade du Bénin à Alger, ni l’association des Béninois vivant en Libye encore moins l’organisation internationale pour les migrations, partenaire opérationnel qui assiste les pays non représentés pour le rapatriement des migrants en Libye, n’ont rendu compte de cas de décès au sein de la communauté béninoise. Mieux, contrairement à l’information distillée par-ci et par là, le gouvernement s’est prononcé à plusieurs reprises sur le sujet en Conseil des ministres tout en co-initiant une résolution de l’Organisation internationale de la Francophonie datée du 26 novembre 2017 et la résolution de l’Union africaine, fait savoir le ministre de la Justice. En plus de ces initiatives, le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, lors d’un atelier tenu à Cotonou, et consacré à la traite des personnes humaines, a clairement indiqué la position du gouvernement du Bénin qui condamne la situation, poursuit le garde des Sceaux. Une cellule de crise a été installée sous l’autorité du ministre des Affaires étrangères et de la Coopération qui est en contact permanent avec la représentation béninoise en Algérie, rassure Joseph Djogbénou.

Les neuf députés du Cos-Lépi désignés lundi prochain

L’Assemblée nationale est revenue à de meilleurs sentiments par rapport à l’exécution de la décision de la Cour constitutionnelle qui lui enjoint de désigner les neuf députés devant siéger au sein du prochain Conseil d’orientation et de supervision de la liste électorale nationale informatisée (Cos-Lépi). Le président Adrien Houngbédji a exhorté fermement la commission chargée des lois à se réunir, ce vendredi 13 avril, pour rendre disponible son rapport qui fixe la clé de répartition des sièges. Il a mis la même pression sur les groupes parlementaires de la minorité et de la majorité qu’il a invités à déposer sur sa table au plus tard, ce vendredi 13 avril, les noms de leurs représentants.
Selon Me Adrien Houngbédji, la séance plénière du lundi 16 avril prochain sera consacrée à l’adoption de la liste des neuf personnes désignées pour permettre à l’Assemblée nationale d’en finir définitivement avec ce dossier qui fait couler beaucoup d’encre et de salive.

Thibaud C. NAGNONHOU

Cliquer pour lire la publication originale sur le site de l'auteur.

La majorité des publications de ce site provient d'autres sites dont les contenus sont relayés. Leurs auteurs et les sources d'origine sont précisés à chaque fois. Par ailleurs, en continuant votre session, vous acceptez que nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur.Ok

TAGS: ACTUALITES
[La Nation] Cour suprême: Onésime Madodé et Innocent Avognon prennent officiellement fonction
Fermer