La Nation

[La Nation] Dialogue interreligieux: L’évêque de Natitingou offre du matériel à l’école franco-arabe

X
Nouvelle annonce
Dialogue interreligieux: L’évêque de Natitingou offre du matériel à l’école franco-arabe

Des mobiliers ainsi que du matériel informatique et didactique ont été offerts, lundi 12 février dernier, aux écoliers et élèves de l’école primaire et secondaire privée franco-arabe de Natitingou par l’évêque du diocèse de Natitingou, Mgr Antoine Sabi Bio.

L’église catholique de Natitingou à travers son évêque, Mgr Antoine Sabi Bio, a remis aux écoliers et élèves de l’école primaire et secondaire privée franco-arabe de la commune de Natitingou un lot important composé de tables-bancs, d’un ordinateur de bureau, de ses accessoires ainsi que des livres de littérature et de sciences. Par ce geste, elle entend contribuer à l’éducation de qualité des enfants d’aujourd’hui et de demain. Au-delà de sa dimension éducationnelle, ce geste vise également, estime l’évêque accompagné du directeur diocésain de l’enseignement catholique, Célestin Dindabadou, à montrer au monde que le dialogue interreligieux à Natitingou n’est pas un vain mot. En présence de l’imam de la mosquée centrale de Natitingou, El Hadj Nourou-Dine Sanni, l’évêque a souligné que les enfants où qu’ils soient et quelle que soit leur religion, ont droit à une éducation de qualité, d'où l'importance de ce zeste de spiritualité. «Dieu d’abord, ensuite une éducation qui prend en compte la dimension intellectuelle et enfin la dimension humaine », défend-il, tout en s’engageant à voir l’église catholique de Natitingou jouer sa partition en partageant le peu qu’elle a avec les enfants d’aujourd’hui pour qu’ils soient la relève de qualité de demain et à promouvoir la paix.
Un élan de solidarité, de fraternité et d’union, salué par l’imam central. « Sans la paix pas de développement et cette paix ne viendra pas de nos gouvernants mais plutôt de nous-mêmes. D’où l’urgence pour toutes les confessions religieuses de cultiver le savoir-vivre ensemble et l’esprit d’acceptabilité », affirme-t-il devant les usagers de l’école tous heureux de disposer de nouveaux matériels d’études.

Cliquer pour lire la publication originale sur le site de l'auteur.

La majorité des publications de ce site provient d'autres sites dont les contenus sont relayés. Leurs auteurs et les sources d'origine sont précisés à chaque fois. Par ailleurs, en continuant votre session, vous acceptez que nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur.Ok

TAGS: SOCIETE
[La Nation] Grogne à la mairie de Cotonou: Le Synacob entre en grève d’avertissement dès ce jour
Fermer