Fraternité

[Fraternité] Lutte contre la fraude douanière dans le Mono-Couffo : Les opérateurs économiques véreux menacés

Lutte contre la fraude douanière dans le Mono-Couffo : Les opérateurs économiques véreux menacés
X
Nouvelle annonce
JPEG - 58.9 ko

L'ingéniosité de certains opérateurs économiques véreux les amène à contourner les différents postes de douane dans les départements du Mono et du Couffo en dépit des nombreuses dispositions prises par la hiérarchie douanière. Et dès qu'ils parviennent à faire passer frauduleusement leurs marchandises aux postes de douane, ils sont souvent rattrapés par les éléments du Colonel des douanes Charles Sacca Inoussa Boko, Directeur général des douanes et droits indirects, plus que jamais déterminés à lutter contre la fraude douanière. En effet, ces assassins de l'économie nationale pensent défier royalement les contrôles douaniers mais les choses se compliquent davantage pour eux. Pour preuve, plusieurs fraudeurs ont été interpellés avec leurs marchandises et mis à disposition de la police Républicaine pour des poursuites judiciaires. Le cas récent est ceux appréhendés le week-end dernier pour leur témérité à défier les mécanismes de contrôles douaniers. Tenez ! C'est à l'aide des véhicules de tourisme et des tricycles que ces opérateurs économiques indélicats transportent frauduleusement et sous une forme beaucoup plus experte, des balles de tissus. La note de service du Directeur général des douanes et droits indirects interdisant le dédouanement des boissons alcoolisées par certaines unités en l'occurrence Athiémé et Hounsahoué dans les départements du Mono et du Couffo, avec à la clé, le poste avancé de Agatogbo vers Guézin, devenu un passage obligé, a tôt fait de contraindre les fraudeurs à rivaliser d'ingéniosités.

JPEG - 92.7 ko

Ainsi, leur nouvelle trouvaille consiste à saucissonner les boissons alcoolisées dans les véhicules de tourisme spécialement aménagés pour la circonstance et y mettre des balles de tissus pour se soustraire au paiement des droits et taxes de douanes. Pour tromper la vigilance des douaniers, ils protègent leur proie avec quelques sacs de charbons. Avec les tricycles, ils brûlent allègrement le poste de contrôle à une vitesse incontrôlable. L'absence des dos d'ânes sur leurs itinéraires les conduit parfois à foncer sur des douaniers armés.
Cependant, pour éviter une course-poursuite qui pourrait déboucher sur des drames, l'administration douanière priorise la sensibilisation. A cet effet, la hiérarchie douanière a, à maintes reprises, rappelé aux contrevenants les risques et peines qu'ils encourent. Pour mémoire, le code des douanes prévoit non seulement qu'ils doivent payer des amendes mais aussi et surtout des mois voire des années de peines privatives de liberté. Par ailleurs, les véhicules ayant permis de transporter frauduleusement les marchandises doivent faire objet de vente aux enchères.

Cliquer pour lire la publication originale sur le site de l'auteur.

La majorité des publications de ce site provient d'autres sites dont les contenus sont relayés. Leurs auteurs et les sources d'origine sont précisés à chaque fois. Par ailleurs, en continuant votre session, vous acceptez que nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur.Ok

TAGS: ACTU, ECO, EDITO, EXPO_UNE, Fraternité, RUBRIQUE_UNE
[Fraternité] Extension du réseau électrique à Dangbo : Sept villages connectés, 25.000 ménages impactés
Fermer