Actu Bénin

[Actu Bénin] Passionné des œuvres de Sébatien Boko:Le ministre Houssou montre son penchant pour l’art

X
Nouvelle annonce

Le ministre de l’Energie, Dona Jean-Claude Houssou, n’a pas fini de surprendre agréablement ses concitoyens. Alors qu’il a réussi, sous le leadership du Chef de l’Etat, à vaincre le délestage, on le découvre, ces jours-ci, très actifs sur d’autres fronts, notamment dans le domaine de l’art où il soutient les artistes, en particulier Sébastien Boko.

C’est indéniable, le ministre de l’Energie, Dona Jean-Claude Houssou, est un passionné de l’art. Et quand, au détour d’une marche dominicale avec son épouse, il rencontre fortuitement l’artiste plasticien Sébastien Boko, il ne réfrène plus son envie de contribuer à révéler au monde le potentiel artistique de ses jeunes concitoyens qui, avec les moyens de bord, font des exploits. C’est dans la dynamique de permettre à Sébastien Boko de progresser et de vivre de son talent qu’il le soutient à travers ses conseils, ses critiques et aussi en finançant ses œuvres. A en croire le Numéro 1 de l’Energie au Bénin, l’aventure a démarré lorsqu’il a commencé par lui commander des œuvres. Cela, pour l’amener à travailler, à travers ses productions, à se réaliser et, par ces œuvres, le faire connaître au niveau de ses amis qui voient ses pièces dans les milieux qu’il fréquente, c’est-à-dire à son domicile, à son bureau et aussi à offrir ces œuvres pour démultiplier le niveau de connaissance qu’on peut avoir de sa production. Dona Jean-Claude Houssou est allé plus loin dans son élan de donner un coup de pouce à l’artiste. « J’avais même suggéré qu’on puisse l’appuyer dans le cadre de la recherche et du développement, c’est-à-dire qu’il fallait l’accompagner à réaliser une idée qu’il avait, quitte à faire des allers-retours, à faire et à refaire, pour arriver à quelque chose qu’il puisse présenter, dorénavant, comme une œuvre finie. Cette expérience nous a amenés à ce qu’il crée ce que j’ai appelé un ‘’porte-bouteille’’, qui est très apprécié aujourd’hui », précise-t-il. En effet, depuis deux ans qu’il accompagne Sébastien Boko, ses œuvres sont dans beaucoup de pays dans le monde : en Israël, en Angleterre, en Ukraine, en France et même aux Etats-Unis. « J’en suis très heureux, et cela me conforte dans l’idée que je me suis fait de lui en disant que je voyais en lui un talent qui méritait d’être accompagné pour mieux se révéler au Bénin, voire au monde. Pour moi, c’est le début de quelque chose d’agréable qui va se passer dans la vie de cet artiste en qui je crois profondément », confie-t-il. C’est pourquoi, d’ailleurs, il parraine à l’Institut français une exposition de l’artiste le 16 janvier 2019. Ces genres d’initiatives, il s’est convenu avec son épouse de les poursuivre toutes les fois où ils sentiront du talent chez des jeunes artistes. La raison est simple, et l’autorité ministérielle ne la cache pas. « Depuis deux ans et demi que je suis rentré au Bénin, grâce au Président Patrice Talon, j’ai vu que notre pays regorge de potentialités énormes, notamment, dans le domaine artistique, au niveau des œuvres d’art, et que ces potentialités méritent simplement qu’on leur donne un coup de pouce pour qu’elles se révèlent au pays, voire au monde », lance-t-il.

 

Joël Samson Bossou

 

 

Cliquer pour lire la publication originale sur le site de l'auteur.

La majorité des publications de ce site provient d'autres sites dont les contenus sont relayés. Leurs auteurs et les sources d'origine sont précisés à chaque fois. Par ailleurs, en continuant votre session, vous acceptez que nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur.Ok

TAGS: Actu Bénin
[Actu Bénin] Regard des dignitaires sur la fête du Vodoun  : Dah Gbèdiga Adoko rassure d’une bonne organisation
Fermer