Actu Bénin

[Actu Bénin] Budget des législatives 2019:La Céna et le Mef s’accordent sur 5,5 milliards

Cop24:Les négociations sur le climat avancent difficilement
X
Nouvelle annonce

Le président de la Commission électorale nationale autonome (Céna) Emmanuel Tiando et le ministre de l’Economie et des finances, Romuald Wadagni ont présidé hier jeudi 27 décembre 2018, la Conférence budgétaire relative aux législatives 2019. La séance qui  a eu lieu au ministère des finances révèle que le budget s’établit à 5,5 milliards de francs Cfa.

Mot introductif du président de la Céna à la Conférence budgétaire

– Monsieur le Ministre de l’Economie et des finances ;

– Mesdames et Messieurs les représentants des Institutions de la République et des ministères impliqués dans l’organisation des élections ;

– Distingués invités ;

– Mesdames et Messieurs.

Dans la perspective des élections législatives de 2019 dans notre pays, nous nous livrons cet après-midi à un exercice qui s’inscrit dans le strict respect des dispositions de la loi portant Code électoral en République du Bénin. Ce Code prescrit en son article 108 la tenue, par la Cena, en liaison avec le Ministère chargé des Finances, d’une conférence budgétaire pour arrêter le budget général des élections en vue de  son intégration au budget général de l’Etat. Ce budget prend en compte ceux des autres institutions impliquées dans l’organisation des élections.

Conformément à cette disposition et en amont de la présente conférence, vos services ont tenu des séances d’arbitrages sectoriels avec la Cena, les autres institutions ainsi que les ministères impliqués dans le processus électoral. Au terme de ces arbitrages, il a été retenu pour l’organisation des élections législatives de 2019, un budget d’un montant de cinq milliards cinq cents millions (5 500 000 000) de francs Cfa dont la répartition sera présentée tout à l’heure.

Monsieur le Ministre,

Nous sommes conscients que les ressources financières de notre pays sont limitées et que le financement des élections  ne constitue pas la seule  obligation du gouvernement. Nous prenons donc acte de ce budget et vous donnons l’assurance que nous nous ferons le devoir de gérer au mieux les ressources que vous mettez à notre disposition.

Mais je voudrais aussi souligner que la démocratie a un coût et quel’organisation d’une élection est une opération très complexe comportant des situations imprévisibles entraînant parfois des coûts inattendus. C’est pourquoi nous voudrions toujours compter sur votre disponibilité  et votre compréhension pour répondre favorablement à nos doléances éventuelles. Nous souhaitons aussi que le décaissement des fonds s’effectue dans les délais appropriés pour que l’indisponibilité des ressources ne compromette pas le bon déroulement du processus électoral.

Je veux enfin rassurer les autres institutions qu’au fur et à mesure de la mise à disposition des crédits, la Cena veillera à leur transmettre la part qui leur revient, à charge pour elles, d’assurer une bonne gestion des crédits reçus.

En cette veille de fin d’année, je termine mon propos en vous souhaitant à tous mes meilleurs vœux de nouvel an et à tout le peuple béninois une année électorale apaisée en vue du renforcement de notre démocratie.

Je vous remercie.

Budget des élections législatives de 2019

Conformément aux dispositions de l’article 108 de la loi n°2018-31 du 09 octobre 2018 portant Code électoral en République du Bénin, la Commission électorale nationale autonome (Céna) en collaboration avec le ministère de l’Economie et des finances a tenu une conférence budgétaire pour étudier, amender et arrêter le budget général des élections législatives de 2019. Ont pris part aux travaux d’arbitrage budgétaire, les Institutions de l’Etat et les Ministères ci-après impliqués dans l’organisation, la gestion, et le contrôle de régularité des opérations électorales. Il s’agit de la Cour constitutionnelle, la Cour suprême, la Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication, le Ministère de la Justice et de la législation, le Ministère de l’économie numérique et de la communication, le Ministère de l’intérieur et de la sécurité publique, le Ministère délégué auprès du président de la République chargé de la Défense nationale, le Ministère de la décentralisation et de la gouvernance locale. Le budget général des consultations électorales adopté à l’issue des travaux s’établit à la somme de 5,5 milliards de FCfa. Les grandes lignes de ce budget se présentent comme suit :

– Céna : 3.910.405.510 de FCfa ;

– Cour constitutionnelle : 334.223.240 de FCfa ;

– Cour suprême : 120.000.000 de FCfa ;

– Haac : 200.000.000 de FCfa ;

– Ministère de la Justice : 30.000.000 de FCfa ;

– Ministère de l’Economie numérique (Ortb et autres): 173.371.250 de FCfa ;

– Ministère de l’Intérieur et de la sécurité publique : 350.000.000 de FCfa ;

– Ministère de la Défense nationale: 307.000.000 de FCfa ;

– Ministère de la Décentralisation : 75.000.000 de FCfa.

Les décaissements liés à ce budget se feront de manière à assurer une organisation parfaite desdites élections et ceci, en respect des règles et procédures comptables en vigueur.

 

 

Fait à Cotonou, le 27/12/2018

 

 

Ont signé :

 

Le président de la Cena

 

Emmanuel Tiando

 

Le ministre de l’Economie et des finances

 

Romuald Wdagni

 

 

Cliquer pour lire la publication originale sur le site de l'auteur.

La majorité des publications de ce site provient d'autres sites dont les contenus sont relayés. Leurs auteurs et les sources d'origine sont précisés à chaque fois. Par ailleurs, en continuant votre session, vous acceptez que nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur.Ok

TAGS: Actu Bénin, actualite
[Actu Bénin] Importation de lampes et climatiseurs de qualité douteuse:L’Exécutif sauve les consommateurs
Fermer