Francophonie (OIF)

[Francophonie (OIF)] OIF/Genève : le groupe des ambassadeurs francophones échange avec le Secrétaire exécutif de l’OTICE

X
Nouvelle annonce

Le Groupe des ambassadeurs francophones de Genève a échangé avec le Secrétaire exécutif de l'Organisation du traité d'interdiction complète des essais nucléaires (OTICE), Lassina Zerbo, lors de sa dernière réunion plénière de l'année le 04 décembre 2018.

Le Secrétaire exécutif de l'OTICE a décrit à cette occasion un contexte international marqué par une contestation du multilatéralisme et une exacerbation des nationalismes. Il a d'ailleurs rappelé, pour le regretter, que la gestion multilatérale des questions sécuritaires est sans doute le domaine qui subit le plus les conséquences négatives de cette crise. Portant un plaidoyer fort en faveur du Traité pour l'interdiction complète des essais nucléaire (TICE) dont l'OTICE assure le suivi - à travers, notamment, tout le dispositif de détection des explosions atomiques qui a prouvé son efficacité ces dernières années, M. Zerbo a loué la voie multilatérale comme seule possible pour garantir la paix. Il a par ailleurs souligné l'importance du travail d'une organisation transrégionale comme l'OIF pour rapprocher les positions sur ces questions.

JPEG - 47.7 ko

Saluant sa présence à Genève pour rencontrer les Ambassadeurs francophones, les Représentants permanents de la France (Conférence du désarmement) et du Maroc, co-présidents du Groupe de travail du GAF sur le désarmement, ont exprimé leur soutien à l'action menée par M. Zerbo avec dynamisme à la tête de l'OTICE et ont rappelé l'importance d'assurer une meilleure coordination entre les questions de désarmement traitées à Genève et celles abordées à Vienne et à New-York. Dans ce sens, le Représentant permanent de la Lettonie, vice-président du GAF et Président de la 5e Conférence des Etats parties au Traité sur le Commerce des Armes a rappelé les ravages causés chaque année par les armes conventionnelles.

Lassina Zerbo qui, après cette réunion, se rendait aux Comores à la rencontre du Parlement dans le cadre d'une coopération avec l'Assemblée parlementaire de la Francophonie (APF), s'est dit satisfait de ces échanges avant de remercier la Représentation permanente de l'OIF à Genève et d'indiquer sa volonté de voir ces occasions se multiplier.

Cliquer pour lire la publication originale sur le site de l'auteur.

La majorité des publications de ce site provient d'autres sites dont les contenus sont relayés. Leurs auteurs et les sources d'origine sont précisés à chaque fois. Par ailleurs, en continuant votre session, vous acceptez que nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur.Ok

TAGS: Nouvelle, OIF
[Francophonie (OIF)] Nucléaire : le français dans les programmes de coopération de l’AIEA
Fermer