Francophonie (OIF)

[Francophonie (OIF)] OIF/Bruxelles : 1re rencontre des députés européens francophones

X
Nouvelle annonce

L'OIF poursuit son œuvre de fédération des acteurs de la Construction européenne : sa Représentation permanente auprès de l'Union européenne a organisé, le 17 avril 2018, sous le haut patronage de la Députée européenne roumaine Norica Nicolai, et en présence du Secrétaire général parlementaire de l'Assemblée parlementaire de la Francophonie (APF), Jacques Krabal, une première rencontre des députés européens francophones.

JPEG - 16.1 ko


Quelque quarante députés européens, de toutes sensibilités et nationalités, s'étaient inscrits, soit la moitié de ceux répertoriés comme francophones par la Représentation permanente de l'OIF.

Dans son discours d'ouverture de l'évènement, la Députée Nicolai, a remercié ses collègues pour leur participation à cette réunion et engagement derrière l'appel à la mobilisation lancé par le Représentant permanent de l'OIF à Bruxelles. Elle a évoquée son propre parcours francophone en Roumanie, et l'importance pour l'UE d'un renforcement de l'usage du français, a fortiori dans le contexte du Brexit, qui rend paradoxal l'excès de l'emploi de l'anglais dans la Construction européenne. Elle s'est dit résolue et s'est engagée à œuvrer en ce sens au sein du Bureau parlementaire francophone, désormais constitué.

JPEG - 11.4 ko

Dans son intervention, le Représentant permanent de l'OIF, l'Ambassadeur Stéphane Lopez, a rappelé les enjeux démocratiques d'un usage équilibré des langues de travail communautaires, et rappelé qu'il était dorénavant vain de poursuivre dans la voie des lamentations et regrets, sur la base de statistiques qu'il ne sert à rien de brandir sans cesse dans les articles et les entretiens, en lieu et place de se fédérer, de se mobiliser et d'agir pour changer cet état de fait. Il a évoqué qu'il s'agissait très concrètement d'aller vers la fondation d'un intergroupe francophone à l'occasion de la prochaine législature. Il a mentionné que les progrès à obtenir relevaient de la responsabilité non de l'OIF, mais des Députes européens eux-mêmes.

Le Secrétaire general de l'Assemblée parlementaire de la Francophonie, Jacques Krabal, a salué cette initiative et s'est déclaré prêt à s'y engager, notamment en accueillant une section européenne de l'APF.

Les députés européens présents, ont tous remercié la Représentation permanente de l'OIF auprès de l'Union européenne pour son action de mobilisation des députés européens depuis deux ans et salué cette première étape de fondation d'un Bureau parlementaire francophone. Ils ont tous réitéré au micro leur résolution à faire progresser l'usage du français.

Cliquer pour lire la publication originale sur le site de l'auteur.

La majorité des publications de ce site provient d'autres sites dont les contenus sont relayés. Leurs auteurs et les sources d'origine sont précisés à chaque fois. Par ailleurs, en continuant votre session, vous acceptez que nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur.Ok

TAGS: Nouvelle, OIF, Représentation permanente Bruxelles
[Francophonie (OIF)] Europe centrale et orientale : atelier régional sur l’égalité femme-homme
Fermer