All

Une femme au cœur brisé qui a perdu son bébé de 14 semaines publie ses photos sur Facebook pour demander à chaque femme de ne jamais se faire avorter

Une femme au cœur brisé qui a perdu son bébé de 14 semaines publie ses photos sur Facebook pour demander à chaque femme de ne jamais se faire avorter
X
Nouvelle annonce

La fausse couche, contrairement à la perte du nourrisson à la naissance, est une tragédie portée dans la plupart des cas par la maman, seule. Ainsi, les sentiments de perte, d’anxiété et de dépression peuvent frapper les femmes immédiatement après la perte, ou dans certains cas, beaucoup plus tard, chaque personne subissant ce deuil différemment.

Plusieurs recherches ont prouvé l’effet dévastateur qu’une fausse couche pouvait avoir sur la psychologie d’une femme. Néanmoins, étant donné qu’elle est médicalement courante, son impact est très souvent sous-estimé. Pourtant, selon Emma Robertson Blackmore, professeure en psychiatrie à l’Université de Rochester, les femmes ayant subi une fausse couche risquent de souffrir de dépression et d’anxiété pendant plusieurs années. Aussi, même après avoir eu un enfant en parfaite santé, celles-ci encourent un risque plus élevé de souffrir d’une dépression post-partum.

A 14 semaines, c’est un « vrai » bébé

Ne pas pouvoir mener une grossesse à terme est indéniablement l’un des pires cauchemars pour toutes les futures mamans. Sharran Sutherland, une femme de quarante ans vivant dans le Missouri a malheureusement du vivre ce drame.
Sharran a perdu son enfant à 14 semaines de grossesse et légalement, un fœtus n’est considéré comme un bébé aux Etats-Unis qu’au bout de 20 semaines. Ainsi, Miran aurait été jeté avec les déchets médicaux si ses parents n’avaient pas réagi. Sa maman, impressionnée par le fait que son bébé soit « parfaitement formé » a donc été autorisée de ramener son enfant à la maison afin del’enterrer à sa guise.

Aussi, dans certains états, l’avortement est autorisé jusqu’à 20 semaines alors qu’en France, il ne dépasse pas 14 semaines d’aménorrhée ou 12 semaines de grossesse. Alors, dans le but de sensibiliser les gens au fait qu’un fœtus  peut-être tout à fait développé à ce stade de grossesse, Sharan a décidé de poster les photos de son petit garçon décédé. On peut donc distinguer ses mains, ses pieds et plusieurs parties de son petit corps. La maman a déclaré au site The Sun : « En le regardant, en le tenant dans mes mains, en voyant à quel point il était parfaitement formé, j’étais émerveillée. Je n’arrivais pas à croire à quel point tout était parfait. Ses oreilles, sa langue, ses gencives, ses lèvres. Je n’arrivais tout simplement pas à y croire. »

Sharan considère que les fœtus ont tendance à être « déshumanisés » et que la façon dont nous les voyons affecte non seulement les mamans qui font le choix de mettre fin à leur grossesse, mais aussi celles qui perdent leur bébé.
Son message avait donc pour but de faire prendre conscience aux gens qu’un fœtus est un être humain, un bébé suffisamment développé pour avoir le droit de vivre.

Pleurer son enfant, avant même de le connaître

Dans notre société, les fausses couches sont souvent négligées et font rarement l’objet de discussions. Pourtant, lorsqu’une femme apprend qu’elle est enceinte d’une grossesse désirée, celle-ci entre tout de suite dans la parentalité. Elle s’imagine son enfant, les traits qu’il pourrait avoir, comment il pourrait grandir et quel serait son avenir. Alors, lorsque survient la fausse couche, elle subit non seulement la perte de son fœtus mais également tous ces espoirs qu’elle a pu créer en tant que mère.
Chez certaines femmes le deuil se fait assez rapidement et la guérison physique et émotionnelle ne dure pas longtemps. Pour d’autres, cela peut prendre beaucoup plus de temps, des mois voire des années. Dans les deux cas, le chagrin causé par une telle perte est un sentiment qu’elles trainent, enfoui en elles,  pour toujours.

Cet article Une femme au cœur brisé qui a perdu son bébé de 14 semaines publie ses photos sur Facebook pour demander à chaque femme de ne jamais se faire avorter est apparu en premier sur .

Cliquer pour lire la publication originale sur le site de l'auteur.

La majorité des publications de ce site provient d'autres sites dont les contenus sont relayés. Leurs auteurs et les sources d'origine sont précisés à chaque fois. Par ailleurs, en continuant votre session, vous acceptez que nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur.Ok

TAGS: Psycho & Sexualité, Psychologie
Voici pourquoi les être cher décédé nous rendent visite dans nos rêves
Fermer