24H au Bénin

[24H au Bénin] Un affrontement entre peulhs et populations fait quatre morts

Quatre bouviers peulhs ont perdu la vie dans un affrontement qui les a opposés aux populations d' Agbangnizoun ce dimanche 11 février 2018. Tout est parti de la mort de Michel Déguè, un cultivateur originaire de la localité. Selon les clarifications de Dah Ayihouèdo, président communal du comité de gestion de la transhumance, interviewé par l'Agence Benin Presse, pour avoir réagi suite à la dévastation de son champ, Michel Déguè a été tué à coups de machette par un bouvier transhumant. Pour venger leur frère, les habitants de Sahè-Abigo dans la commune d'Agbangnizoun ont pris d'assaut le périmètre où la scène s'est produite et ont abattu quatre éleveurs peulhs.
Une pareille scène horrible s'est déjà produite maintes fois dans cette localité, malgré les dispositions sécuritaires et les différentes sensibilisations entreprises par l'État central.
Ce lundi, à Adjohoun, dans le département de l'Ouémé, un militaire de premier Bataillon interames (Bia) de Gbada a reçu une balle des transhumans. Il urge alors que le Gouvernement prenne d'autres mesures pour contrer ces attaques meurtrières qui ont cours au centre et dans d'autres régions du pays.
Boniface CAKPO

Cliquer pour lire la publication originale sur le site de l'auteur.

Télécharger l'Appli

La majorité des publications de ce site provient d'autres sites dont les contenus sont relayés. Leurs auteurs et les sources d'origine sont précisés à chaque fois. Par ailleurs, en continuant votre session, vous acceptez que nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur.Ok