All

Robert Lightizer tente de donner du crédit aux tweets de Trump…

Robert Lightizer tente de donner du crédit aux tweets de Trump…
X
Nouvelle annonce

Robert Lightizer, le représentant américain pour le commerce (et bras droit de Steven Mnuchin) tente de conforter Wall Street dans son anticipation d’une entrevue Trump – Xi Jinping fin juin, assurant qu’il a eu lui même de nombreux échanges avec le vice-Premier ministre Liu He, le spécialiste des questions économiques, en charge des négociations commerciales avec les Etats Unis.

Il estime que les pourparlers sino-américains s’inscrivent sur la trajectoire pouvant mener à un accord, sans en préciser la date.

Le problème, c’est que Donald Trump s’est déjà engagé sur un calendrier en matière de nouvelles surtaxes sur 300 Mds$ de produits chinois début juillet au cas où “les négociations ne feraient pas de progrès”.

Il dispose toujours de la faculté de différer les sanctions douanières : c’est exactement ce qu’il a fait avec le Mexique à la veille de leur entrée en vigueur (c’était début juin).

Wall Street dispose encore de 10 jours pour rêver… en attendant, c’est sur la FED (qui se réunira au cours des prochaines 48 heures) que reposent les espoirs de nouveaux records boursiers.

Face à la guerre commerciale, la FED joue la prudence absolue

Soyez le premier informé des dernières news de La Bourse au Quotidien directement dans votre boîte mail

L’article Robert Lightizer tente de donner du crédit aux tweets de Trump… est apparu en premier sur La Bourse au Quotidien.

Cliquer pour lire la publication originale sur le site de l'auteur.

La majorité des publications de ce site provient d'autres sites dont les contenus sont relayés. Leurs auteurs et les sources d'origine sont précisés à chaque fois. Par ailleurs, en continuant votre session, vous acceptez que nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur.Ok

TAGS: A LA UNE, Chine, guerre commerciale, Liu He, Robert Lightizer, Trump, Tweet
Trump lance sa campagne pour un second mandat sous le signe du “plein emploi” !
Fermer