All

OIF/NEW YORK : mobilisation du Groupe des Ambassadeurs francophones

OIF/NEW YORK : mobilisation du Groupe des Ambassadeurs francophones
X
Nouvelle annonce

Les Ambassadeurs francophones se sont réunis, le 20 juin 2019, à la Représentation permanente de l'OIF, pour évoquer aussi bien la situation sécuritaire au Mali, les enjeux globaux en Afrique centrale et la parité femme-homme à l'ONU.

JPEG - 42.5 ko

Ce fût l'occasion pour l'Ambassadeure de Monaco auprès des Nations unies, Isabelle Picco, de présenter la 36e session de la Conférence ministérielle de la Francophonie qui se tiendra les 30 et 31 octobre 2019 à Monaco sur le thème « Réconcilier l'humanité et la planète : perspectives dans l'espace francophone à la veille des 50 ans de l'OIF ».

A sa suite, et dans le contexte des travaux du Conseil de sécurité qui se tiennent actuellement sur la MINUSMA, l'Ambassadeur Issa Konfourou, Représentant permanent du Mali auprès des Nations unies, est revenu sur la situation sécuritaire et humanitaire dramatique à laquelle son pays est confronté, et qui se détériore de jour en jour. L'Ambassadeur Konfourou, en évoquant l'état de mise en œuvre de l'Accord de paix, a insisté sur l'importance du renouvellement du mandat de la MINUSMA, en expliquant qu'elle joue un rôle essentiel dans la mise en œuvre de l'Accord, mais qu'elle aide également à protéger et à rassurer les populations civiles. Il a en outre présenté la perspective d'un dialogue politique inclusif au Mali, en cours de préparation, afin de permettre à la population de s'approprier pleinement le processus de paix.

Le Groupe des Ambassadeurs francophones a ensuite entendu Ahmedou Ould Abdallah, Chef de l'équipe chargée par le Secrétaire général des Nations unies de la revue stratégique du Bureau régional des Nations unies pour l'Afrique centrale (BRENUAC / UNOCA). Pour M. Ould Abdallah, la région Afrique centrale fait face à de nombreux défis et sous-tend des enjeux importants à tous les niveaux, environnementaux, énergétiques, politiques, aussi bien que sécuritaires. Partageant les premiers éléments de la revue stratégique en cours, il a insisté sur l'importance de renforcer ce bureau régional et de le rendre plus opérationnel, tout en rappelant que cette région a besoin de toute l'attention et du soutien de la communauté internationale.

Enfin, la présence francophone au Secrétariat des Nations unies est un enjeu crucial pour l'OIF comme pour le Groupe des Ambassadeurs francophones. À cet égard, Caroline Demarque, Adjointe de la section au leadership (Département des affaires politiques et de la consolidation de la paix /Département des opérations de maintien de la Paix du Secrétariat) et Sylvie Hessel, Adjointe de la Section d'acquisition des talents (Département de l'appui opérationnel) ont présenté, d'une part, le nouvel appel à nominations du Secrétaire général des Nations unies pour les postes de haute direction dans les missions de paix et, d'autre part, le nouvel appel à candidatures dans le cadre du « réservoir de talents de femmes qualifiées pour des postes de direction » (« Senior Women Talent Pipeline »). Les objectifs sont de diversifier le vivier de candidats et d'atteindre la parité femme-homme au Secrétariat, comme sur le terrain. La Représentation permanente de l'OIF se mobilise afin de diffuser le plus largement possible ces appels qui s'inscrivent aussi dans les efforts en faveur d'une meilleure intégration du multilinguisme aux Nations unies.

Cliquer pour lire la publication originale sur le site de l'auteur.

La majorité des publications de ce site provient d'autres sites dont les contenus sont relayés. Leurs auteurs et les sources d'origine sont précisés à chaque fois. Par ailleurs, en continuant votre session, vous acceptez que nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur.Ok

TAGS: Nouvelle
Rencontres de l’Initiative pour le développement du numérique dans l’Espace universitaire francophone
Fermer