L’opposition peine à former son bloc

[24H au Bénin] L’opposition peine à former son bloc

Contrairement aux formations politiques de la mouvance présidentielle, les forces politiques de l'opposition éprouveront d'énormes difficultés à se mettre ensemble et à se constituer en bloc pour les prochaines joutes électorales. L'un des obstacles à l'union de tous les acteurs et formations politiques de l'opposition, est la réconciliation entre l'ancien président Boni Yayi et le député Candide Azannaï. Annoncée depuis le lundi 17 septembre 2018, cette réconciliation n'est pas encore effective à la date de ce jour. Invité sur l'Arbre à palabre du journal l'Evènement précis, le député Guy D. Mitokpè a avoué que le processus de réconciliation entre les deux personnalités n'a pas encore bougé. Mieux, il rencontrerait des résistances venant des proches du président Yayi.
Selon le député Mitokpè, beaucoup de loups se sont interposés dans la médiation. « Il y a des loups qui, avec la bénédiction de Yayi lui-même, empêchent la réconciliation Yayi-Azannaï », a-t-il informé.
Pour Guy D. Mitokpè, les loups, sont ceux-là qui ne veulent pas l'union des forces de l'opposition. Il rassure par ailleurs que le parti ‘'Restaurer l'espoir'' fera tout « pour que l'opposition ne puisse pas connaître une défaite.
F. A. A.

Cliquer pour lire la publication originale sur le site de l'auteur.

À propos de l’auteur

Dg24h contributor

La majorité des publications de ce site provient d'autres sites dont les contenus sont relayés. Leurs auteurs et les sources d'origine sont précisés à chaque fois. Par ailleurs, en continuant votre session, vous acceptez que nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur.Ok