All

Les détenus s’indignent contre la gestion du nouveau régisseur

Tous les prisonniers à la prison civile de missérété refusent de regagner les cellules depuis la nuit du mardi 12 mars 2019. Ces derniers se révoltent et dénoncent la gestion du régisseur Aboudou Seïdou.

Les détenus de la prison civile de missérété ne sont pas du tout content de la gestion faite par le nouveau régisseur, le lieutenant Aboudou Seïdou. Tous actuellement dehors, les prisonniers crient au secours des autorités compétentes.
Depuis la matinée de ce vendredi 15 mars 2019, la police républicaine fait usage de gaz lacrymogènes pour disperser les pensionnaires de cette maison d'arrêt. Toutefois, cette action n'a pas pu maitriser les détenus qui déjà ont procédé à plusieurs casses.
Le renfort a été demandé en urgence pour canaliser les prisonniers en colère. La tension a très vite baissée avec le renfort. La prison civile de missérété a donc retrouvé son calme habituel. Des dispositions ont été prises pour satisfaire les revendications des pensionnaires de ce prestigieux lieu de rétention qui fait office de référence au Bénin.

Akpédjé AYOSSO

Cliquer pour lire la publication originale sur le site de l'auteur.

Télécharger l'Appli

La majorité des publications de ce site provient d'autres sites dont les contenus sont relayés. Leurs auteurs et les sources d'origine sont précisés à chaque fois. Par ailleurs, en continuant votre session, vous acceptez que nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur.Ok