All

La dégradation conjoncturelle chinoise se confirme en mai

La dégradation conjoncturelle chinoise se confirme en mai
X
Nouvelle annonce

Le ralentissement conjoncturel chinois n’est plus à démontrer, et Donald Trump qui s’en attribue le mérite (via les tarifs douaniers imposés à la Chine) continue de croire à une rencontre au sommet avec Xi Jinping pour conclure un accord commercial. Pékin sème pourtant le doute en faisant savoir que rien n’est “fixé” dans l’agenda pour le sommet d’Osaka (le “G-20 des 28 et 29 juin).

Les signaux de dégradation en Chine se sont multipliés en mai : la production industrielle ne progresse plus que de 5,5% (contre 6% anticipé) et la production d’énergie a chuté à +3,3%.

Les dépenses d’investissement ressortent à +5,6% contre +6,1% anticipé, ce qui signifie que la demande de crédit reste faible, malgré une abondance de liquidités orchestrée par le PBOC.

Petite consolation, les ventes de détail ont augmenté de 8,6%, mieux que les 8,1% attendus.

Pékin a de toute façon prévenu que des temps plus difficiles s’annonçaient, et s’il s’agit de faire front face à “l’impérialisme américain” et aux “vexations” dont Donald Trump se rend coupable (affaire Huawei, sanctions douanières maintenues après un éventuel accord), la population chinoise répondra présent.

La Chine riposte aux sanctions US…

Soyez le premier informé des dernières news de La Bourse au Quotidien directement dans votre boîte mail

L’article La dégradation conjoncturelle chinoise se confirme en mai est apparu en premier sur La Bourse au Quotidien.

Cliquer pour lire la publication originale sur le site de l'auteur.

La majorité des publications de ce site provient d'autres sites dont les contenus sont relayés. Leurs auteurs et les sources d'origine sont précisés à chaque fois. Par ailleurs, en continuant votre session, vous acceptez que nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur.Ok

TAGS: Chine, États-Unis, G20, guerre commerciale, Production industrielle, Statistiques et données macro
La production industrielle de l’eurozone se contracte de 0,5% en avril et de 0,4% sur 1 an
Fermer