All

La correction s’accélère depuis la mi-journée, sans lien réel avec les “stats”

La correction s’accélère depuis la mi-journée, sans lien réel avec les “stats”
X
Nouvelle annonce

Paris creuse ses pertes au-delà de -1,5%, les futures préfigurent une chute du même ordre des indices américains, les pertes s’accélèrent depuis 14H30 et la publication de 2 “stats” américaines.

Il s’agit probablement d’une coïncidence, même si le Département américain du Travail a un peu déçu en dévoilant une baisse de -2000 (à 228 000) nouveaux inscrits aux allocations chômage alors que le consensus anticipait -15 000 (à 215 000 inscriptions en moyenne).

Les prix à la production n’ont augmenté que de 0,2% en avril 2019 après +0,6% au mois de mars mais en données “core” (hors éléments volatiles comme l’alimentation et l’énergie), les prix producteurs américains ont  progressé de 0,4% le mois dernier, déjouant un consensus de 0,2%.

Sur 12 mois, les prix à la production industrielle progressent de 2,2% au mois d’avril 2019, un taux annuel stable par rapport à mars (chiffre identique en données “core”) : pas de quoi offrir un prétexte à la FED pour cesser de se montrer “accommodante”.

Etats-Unis : la croissance sauvée par l’effet “moins on gagne plus on dépense”

 

Soyez le premier informé des dernières news de la Bourse au Quotidien directement dans votre boîte mail

L’article La correction s’accélère depuis la mi-journée, sans lien réel avec les “stats” est apparu en premier sur La Bourse au Quotidien.

Cliquer pour lire la publication originale sur le site de l'auteur.

La majorité des publications de ce site provient d'autres sites dont les contenus sont relayés. Leurs auteurs et les sources d'origine sont précisés à chaque fois. Par ailleurs, en continuant votre session, vous acceptez que nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur.Ok

TAGS: chômage, États-Unis, prix à la production
Ivanka Trump, plus proche de l’Afrique que le président?
Fermer