All

Jan Hatzius ne voit pas les sanctions douanières américaines faire dérailler la croissance

Jan Hatzius ne voit pas les sanctions douanières américaines faire dérailler la croissance
X
Nouvelle annonce

Jan Hatzius, le chef économiste de Goldman Sachs a été inventé sur CNBC à commenter la guerre des tarifs douaniers (menée par Donald Trump à l’encontre du Mexique et de la Chine) et il s’est naturellement montré prudent sur les risques d’impact négatif sur l’économie américaine (l’effet boomerang que les économistes redoutent).

Le Mexique pourrait parvenir à convaincre Donald Trump de repousser la mise en œuvre des sanctions douanières tandis que le recul du dollar – prévisible en cas de détente à marche forcée des taux – devrait fournir un soutien technique aux exportations américaines.

Si le Mexique écope de sanctions, cela pénalisera le Peso, et donc atténuera les effets du renchérissement des produits importés vers les Etats-Unis. 

En ce qui concerne la Chine, il faut s’attendre à ce qu’elle mette en place des mesures de rétorsion si 300 Mds$ d’import subissent à leur tour des surtaxes.

 

Soyez le premier informé des dernières news de La Bourse au Quotidien directement dans votre boîte mail

L’article Jan Hatzius ne voit pas les sanctions douanières américaines faire dérailler la croissance est apparu en premier sur La Bourse au Quotidien.

Cliquer pour lire la publication originale sur le site de l'auteur.

La majorité des publications de ce site provient d'autres sites dont les contenus sont relayés. Leurs auteurs et les sources d'origine sont précisés à chaque fois. Par ailleurs, en continuant votre session, vous acceptez que nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur.Ok

TAGS: Chine, Dollar, EUR/USD, FED, Goldman Sachs, guerre commerciale, Jan Hatzius, mexique, peso, sanctions douanières
Les piètres chiffres de l’emploi aux Etats-Unis couronnent une semaine à +4,4% à Wall-Street
Fermer