All

En vérité : Le nul de la victoire

X
Nouvelle annonce

Ils se sont séparés dos à dos. Les Ecureuils du Bénin et les Black Stars du Ghana se sont neutralisés. 2 buts partout. C'est le score qui a sanctionné cette rencontre qui a tenu en haleine le public sportif béninois. Sur papier, il n'y a ni vainqueur ni vaincu. Mais à y voir de près, ce sont les Ecureuils qui sortent victorieux de cette confrontation. Pour une fois, ils n'ont pas tremblé devant un géant. Au contraire, ils l'ont fait vaciller à telle enseigne qu'il ne restait que le coup de grâce. En quatre participations à une phase finale de la Coupe d'Afrique des nations, c'est la première fois que le onze national livre son premier match de poule sans concéder une défaite. Mieux, cette fois, il a mis le but le plus rapide de la compétition. Deux minutes ont suffi aux Ecureuils pour violer la cage des Black stars.
Très en jambes, Mickaël Poté a réussi l'exploit d'ouvrir le score. Mais cette joie aura été de courte durée. Cinq minutes plus tard, le Ghana remettait la pendule à l'heure avant de prendre l'avantage. Nullement impressionnés par leurs adversaires, les poulains de Michel Dussuyer ont continué de pousser. La chance leur a finalement souri. Par sa double réalisation, Mickaël Poté s'offre le titre de meilleur joueur de la compétition, pour l'instant. Pendant ce temps, les frères Ayew peuvent se targuer d'avoir réussi à tirer les Ghanéens d'affaire, eux qui pensaient certainement faire des Ecureuils, une bouchée. Ils ont compris que rien n'est gagné d'avance et que tout se joue et se dessine sur le rectangle vert. A l'instar des Palancas Negras d'Angola qui ont tenu en échec les Tunisiens, les Ecureuils viennent de s'illustrer positivement en réduisant en cendres les espoirs des Black Stars. Désormais, les petits poucets ont leur mot à dire.
Ce match nul obtenu au prix de hautes luttes donne des ailes au onze national. Samedi prochain, lorsqu'ils seront face à la Guinée Bissau, les Ecureuils feront feu de tout bois pour remporter le gain de la partie afin de s'assurer une place pour le second tour. C'est justement là le nouvel objectif que Michel Dussuyer doit attendre. Pendant que les Camerounais et les Ghanéens seront en train de sortir leurs muscles, le Bénin doit sortir le grand jeu afin de disposer de son futur adversaire. Face au Cameroun, la Guinée Bissau n'a pas démérité. Elle a clairement affiché ses ambitions, même si au bout du rouleau, les Lions indomptables ont fini par prendre le dessus. Samedi, il faudra rester concentré et engranger les trois points au terme de cette confrontation qui s'annonce virile. Ce n'est pas une mission impossible pour les Ecureuils. Les Ghanéens en savent quelque chose.
Farnolle, Baraze, Adilehou, Adenon, Verdon, Imorou, Sessi, Adéoti, Poté, Soukou et Mounié ont fait le job. Certes, il y a encore beaucoup de choses à corriger dans le jeu béninois. La fébrilité dans la défense, la perte de plusieurs balles, les défauts dans la finition, le manque d'assurance du gardien de but… sont quelques unes des erreurs à épurer. La bonne prestation assurée dans l'ensemble ne doit pas faire occulter les défauts constatés. C'est indéniable que Michel Dussuyer a fait du bon boulot en peu de temps. Mais il lui reste à peaufiner plusieurs aspects du jeu béninois qui a péché à bien de niveaux. Une chose est sûre. Les Ecureuils sont sur une bonne lancée. Cette fois, ils ont prouvé qu'ils ont leur mot à dire dans cette compétition. Que dire du public ? Mention spéciale aux 300 supporters qui ont effectué le déplacement. A Ismailia, tout comme le football béninois, le public aussi est valablement représenté.

Cliquer pour lire la publication originale sur le site de l'auteur.

La majorité des publications de ce site provient d'autres sites dont les contenus sont relayés. Leurs auteurs et les sources d'origine sont précisés à chaque fois. Par ailleurs, en continuant votre session, vous acceptez que nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur.Ok

TAGS: beninecho
Affiche du jour : Ouganda – Zimbabwé, l’autre duel des outsiders
Fermer