All

Des injections du pénis pourraient signifier la fin de l’éjaculation précoce

Des injections du pénis pourraient signifier la fin de l’éjaculation précoce
X
Nouvelle annonce

Faire durer le plaisir avec sa partenaire et satisfaire ses envies est souvent une fierté pour l’homme dans un couple. Par ce biais, celui-ci lui montre qu’il est à l’écoute et qu’il est dévoué à son épanouissement sexuel.  Cependant, ce désir se retrouve parfois entravé par des troubles tels que l’éjaculation précoce, qui réduit grandement la durée d’un moment intime, menant dans bien des cas à des sentiments de frustration chez l’homme, mais également chez sa compagne. A cet effet, une étude aurait démontré que l’injection d’acide hyaluronique au niveau du pénis pourrait mettre fin à ce problème.

L’acide hyaluronique pourrait-il mettre fin à l’éjaculation précoce ?

D’après un article publié par The Journal of Impotence Research, l’étude aurait porté sur 30 hommes souffrant modérément ou de manière sévère d’éjaculation précoce. Après l’injection d’acide hyaluronique dans leur pénis, l’endurance sexuelle de ces derniers aurait triplement augmenté comparé à leurs moyennes respectives, et ce, sans présenter d’effets secondaires néfastes. C’est d’ailleurs ce qu’affirme l’un des auteurs de cet essai, le Dr Mohamed Ragab de l’université du Caire :

« Les injections d’acide hyaluronique dans le pénis sont sans danger et augmentent la satisfaction sexuelle »

Selon cette même source, l’acide hyaluronique réduirait l’hypersensibilité en adoucissant les tissus du pénis, permettant ainsi aux hommes de durer plus longtemps au lit. En effet, ce composé chimique majoritairement utilisé dans les traitements beauté et anti-âges a révolutionné l’industrie cosmétique, comme en témoigne un article publié par The Journal of Clinical Interventions in Aging. Cependant, des membres de L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé mettent en garde contre d’éventuels effets secondaires, soulignant l’importance cruciale de faire preuve de transparence avec les médecins sur des traitements antérieurs et de toujours se renseigner sur l’origine des produits utilisés.

Éjaculation précoce : chiffres clés

Image

Selon une enquête menée par l’institut Opinion Way, l’éjaculation précoce est un trouble affectant de nombreux couples français. Cette étude regroupant 1500 participants sexuellement actifs (hommes et femmes) ainsi que 300 médecins généralistes a permis de rassembler de nombreuses informations sur ce trouble sexuel. Voici les données obtenues :

·      69% d’hommes auraient déclaré être insatisfaits de la durée de leurs rapports

·      33% d’entre eux attribuent leur insatisfaction à une éjaculation moins de 2 minutes avant pénétration

·      L’éjaculation précoce (EP) touche non seulement la vie sexuelle et amoureuse mais aussi la confiance en soi

·      L’EP entraîne également une frustration sexuelle chez l’homme aussi bien que chez sa partenaire, ainsi qu’un sentiment de culpabilité qui toucherait près de 60% des personnes interrogées. 

·      50% d’hommes concernés n’en auraient jamais parlé avec leur partenaire

De plus, cette enquête révèle qu’Internet serait la première source d’information pour les Français, et que le recours au médecin reste relativement rare. 

Causes et effets psychologiques

Des injections du pénis pourraient signifier la fin de l’éjaculation précoce

Comme l’explique Lisa Thomas, thérapeute conjugale et familiale, les causes de l’éjaculation précoce restent difficiles à cerner, même si une grande majorité est attribuée à des facteurs psychologiques. Dans un article publié sur la revue Psychology Today, elle explique que certaines situations de stress peuvent entraîner ce trouble sexuel, notamment un sentiment de culpabilité lors du rapport, l’envie de se dépêcher en raison de situations complexes, des problèmes de couple ou encore de l’anxiété face au besoin de satisfaire sa partenaire.

Par ailleurs, certaines causes biologiques ne sont pas à exclure dans les cas d’éjaculation précoce. La thérapeute mentionne notamment :

·      Un déséquilibre hormonal ou au niveau des neurotransmetteurs cérébraux

·      Des problèmes thyroïdiens

·      Des réflexes anormaux du système éjaculatoire

·      Une inflammation de la prostate ou de l’urètre

·      Une prédisposition génétique

·      Des nerfs endommagés suite à une intervention chirurgicale (cas plus rare)

Ainsi, en cas d’éjaculation précoce et dès lors que ce phénomène pose problème, faites-vous aider par un professionnel de la santé.

Cet article Des injections du pénis pourraient signifier la fin de l’éjaculation précoce est apparu en premier sur .

Cliquer pour lire la publication originale sur le site de l'auteur.

La majorité des publications de ce site provient d'autres sites dont les contenus sont relayés. Leurs auteurs et les sources d'origine sont précisés à chaque fois. Par ailleurs, en continuant votre session, vous acceptez que nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur.Ok

TAGS: Psycho & Sexualité, sexualité
Cette femme a simulé être malade d’un cancer pour empocher plus de 48 000 euros
Fermer