Commod Africa

[Commod Africa] Un sommet Turquie – Cedeao pour promouvoir le commerce et l’investissement

X
Nouvelle annonce
21 février 2018 - 17:00 |

Un sommet Turquie – Cedeao pour promouvoir le commerce et l’investissement

La Turquie conforte son cap vers l’Afrique de l’Ouest avec l’organisation les 22 et 23 février à Istanbul en Turquie du premier Forum économique commercial Turquie-Cedeao (Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest). Objectif affiché, renforcer les relations économiques, commerciales et d’investissements entre la Turquie et les pays membres de la CEDEAO. Une commission mixte CEDEAO-Turquie sur le commerce devrait être mise en place lors de ce forum.

Très présente en Afrique de l’Est et du Nord, la Turquie a mis le cap vers l’Afrique de l’Ouest surtout à partir de 2016 avec la tournée du président turc Recep Tayyip Erdogan en Côte d’Ivoire, au Ghana, au Nigeria, en Guinée et au Sénégal. Un président toujours entouré d’une forte délégation d’hommes d’affaires. L’Afrique représente environ 21% du chiffre d’affaires des entreprises turques à l’international avec une part de l’Afrique du Nord à 19%, selon le ministère turc de l’Economie. Les marges de développement sont donc importantes. En terme d’exportation, l’Afrique du Nord représente 5,4% des exportations totales de la Turquie en 2016 et 2,6% pour les autres pays africains, selon TurkStat.

La Turquie s’intéresse à l’Afrique depuis une quinzaine d’année. En dix ans, le volume des échanges a été multiplié par plus de trois pour atteindre $18,8 milliards en 2017, dont $11,6 milliards d’exportation et $7,1 milliards d’importation. Pour appuyer cette expansion commerciale, le Conseil des relations économiques extérieures de la Turquie (DEIK) a mis en place des Business Council dans une quarantaine de pays africains. En parallèle 39 Etats africains ont signé des accords de coopération commerciale et économique et 4 ont conclu des accords de libre échange (Egypte, Maurice, Maroc et Tunisie). L’ambition de la Turquie est de porter les échanges à $100 milliards à l’horizon 2022.

Pays: 
Secteurs: 

Cliquer pour lire la publication originale sur le site de l'auteur.

La majorité des publications de ce site provient d'autres sites dont les contenus sont relayés. Leurs auteurs et les sources d'origine sont précisés à chaque fois. Par ailleurs, en continuant votre session, vous acceptez que nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur.Ok

TAGS: CommodAfrica
[Commod Africa] L’Afrique peine à s’imposer sur le marché du bio
Fermer